Projets:A 8

From wikilab
Jump to: navigation, search

Serrer un objet-> Soulever et saisir des objets de la table

Expériences :

Pour cette expérience nous avons demandé à Jonathan de saisir et décoller de la table deux séries d'objets. Les objets sélectionnés sont de poids similaires et plutôt légers. La première série d'objets se compose de 4 objets bombés, long et qui se tiennent debout comme une salière. La deuxième série est un ensemble de 3 objets angulaires de faibles épaisseurs posés à plat sur une table. Pour chaque objet, Jonathan doit nous dire si la prise de l'objet est difficile ou non en attribuant une note entre 0 et 10. O exprimant l'impossibilité et 10 une très grande facilité. Le but étant d'évaluer la facilité à saisir avec sa ou ses mains un objet.

Résultats :

Img 20190226 142140.jpg

Main gauche : 7/10

Main droite : 8/10

Observation : Il forme un cercle avec deux doigts et glisse sa main le long de l'objet

Img 20190226 142133.jpg

Main gauche : 6/10

Main droite : 8/10

Observation : Il trouve que le poivrier est trop large

Img 20190226 142129.jpg

Main gauche : 10/10

Main droite : 10/10

Observation : Aime comment ca s'élargit en descendant vers le bas

Img 20190226 142146.jpg

Main gauche : 7/10

Main droite : 9/10

Observation : Préfère prendre par la tranche, c'est plus facile

Img 20190226 142221.jpg

Main gauche : 0/10

Main droite : 0/10

Observation : Pas facile à saisir à une main, il doit utiliser les deux

Img 20190226 142203.jpg

Main gauche : 2/10

Main droite : 6/10

Observation : Un peu dur à saisir, mais il a pu saisir grâce à l’épaisseur du paquet

Img 20190226 142227.jpg

Main gauche : 3/10

Main droite : 6/10

Observation : Il y a plus de volume avec les mouchoirs et la saisie des cotés est plus facile vu qu'ils sont mous


Remarque: Ouvre plus facilement avec la main droite et il dit que c'est plus confortable quand il utilise tous ses doigts. Pour rappel l'écartement maximal naturel (naturel : demander de réaliser l'écartement sans aide ni contrainte) entre le pouce et l'annuaire de la main droite est de 4,1cm et l'écartement maximal naturel entre le pouce et l'index/pouce et le majeure est de 6,8cm.




NIVEAU 4: Interprétations:

Après cette expérience ont a déduit que Jonathan a plus de faciliter à saisir des objets de la main droite que de la main gauche,il a aussi plus de faciliter à saisir des objets debout et large que des objets poser à plat et fin, ces objets nécessite qu'il utilise ses deux mains pour les saisir plus facilement là où les objets debout peuvent être saisit à une main sans trop d'effort. Nous avons remarqué, pendant le test de saisie, qu'il à l'habitude de ramener avec sa main droite les objets vers lui et de saisir avec sa main gauche.

Les objets dont le diamètre est inférieur à l'écartement de ses doigts sont plus faciles à saisir.

Formulation du problème 1

Saisir des objets légers et fins

Hypothèse 1: Utiliser un autre objet pour saisir l'objet

Test 1 : tester différents systèmes de pinces

Résultats et remarques :

Test 2 : Essaie avec un serre-joint de type pince=

Test 3 : Test avec une pince assistée électronique

Hypothèse 2 :

Modifier l'adhésion entre la main et la surface de l'objet peut faciliter la prise d'un objet plat en le soulevant.

Test 1 : gant collant

Fixation de la pâte à fixe au niveau de la paume d'un gant en plastique. Résultats et remarques : La pâte à fixe se décolle du gant et n'adhère pas facilement aux objets. Cela demande également à Jonathan d'appuyer sur les objets pour avoir une adhésion plus forte. De même, il est difficile pour lui d'enfiler seul un gant.

Test 2-1 : Rajouter de la matière pour une meilleure préhension.

Appliquer de la pâte à modeler sur l'objet pour grossir la zone de préhension. Résultats et remarques : Nous avons tester deux pâte à modeler dont la malléabilité était différente. Plus elle est malléable, et plus cela est facile pour Jonathan de l'utiliser. En soi, le système fonctionne mais n'est pas fiable (force d'adhésion faible) ni très agréable (résidu, odeur...).

Test 2-2 :

Appliquer de la pâte à fixe sur la zone de préhension. Résultats et remarques : Nous avons répéter le test précédent avec de la pâte à fixe pour améliorer l'adhésion. La fixation est dorénavant plus forte mais la malléabilité est diminuée.

Test 2-3 : Appliquer de la pâte à fixe en ajoutant un petit bombement pour attraper.

Résultats et remarques : Par rapport aux test précédents, le petit bombement permet d'attraper et soulever plus facilement l'objet une fois que l'adhésion est faite.

Test 2-4 :

Résultats et remarques : Test 3 : ajouter du hard velcro sur les objets et porter une ceinture de soft velcro autour de la paume de la main.

Résultats et remarques :

Ce système est facile à mettre en place et à utiliser. On n'a pas besoin de mettre du velcro sur une grande surface de l'objet qu'on veut attraper. Au contraire, si on met trop de hard velcro sur l'objet, il sera plus facile à attraper mais Jonathan aura plus de mal à décoller l'objet de sa paume. Un petit carré de 5mm sur les objets est suffisant. La sensation du soft velcro n'est pas dérangeante mais enfiler ou fermer la bande peut proposer des problèmes.


Piste de recherche choisie et poursuite :

Hypothèse 2-test 2-3.

L'idée de rajouter un manche aide grandement dans le geste de préhension. Nous avons donc mis la pâte à fixe forte (grise) au bout d'un feutre veleda large pour servir de manche. A la fin de cet essai, nous avons rajouter de la matière (ici de la pâte à fixe pour sa malléabilité) au niveau de la zone de saisie du manche pour un meilleur confort au niveau de l'écartement des doigts et du toucher. La pâte à fixe a une texture molle et grippante. En effet la surface du feutre était un peu trop lisse. On notera également que le sommet du feutre s'appuie sur le creux qui se trouve entre le pouce et l'index. Cela lui apporte plus de stabilité et de force pour appuyer. Cependant il faudra modifier le sommet pour rendre le contact plus agréable.

Les problèmes à résoudre et les pistes solutions : - rendre plus confortable le contact avec le sommet du manche --> forme arrondie, matériau doux (silicone, tissus....)

- trouver un matériau avec une force d'adhésion similaire à celle de la pâte à fixe forte mais qui ne se déformerait pas et qui puisse se laver --> utiliser du Fixate pads gel (http://blogmotion.fr/feedback/test-fixate-gel-pads-avis-15946, trouvable sur amazon, (aucun sur paris)). C'est un matériau avec une double surface collante mais qui ne laisse pas de résidu et qui se rince à l'eau tiède sans perdre en qualité.

-Trouver aussi une alternative à la pâte à fixe pour le grip --> silicone, tube caoutchouc EPDM (matériau qu'il utilise chez lui pour agrandir la surface de préhension comme pour sa brosse à dent).

Résultat :

Nous avons donc décidé de créer cet objet. L'objet serait créée grâce à l'imprimante 3D en 2 partie, un tube et un capuchon. La raison de cette séparation était pour éviter de rajouter du poids à la matière et empêcher créer un temps d’impression trop long.

Pate a fixe.jpg

Pour créer cet outil, il faut utiliser un site de modélisation 3D (Fusion, Blender), nous avons utilisé Fusion 360 pour ca conception.

Schema du tube.jpg

L'intérieur du tube doit être vide, cela permet de rajouter du poids à l'objet si Jonathan le souhaite. Cela peut être du sable ou des grain de riz.


Le vide.jpg

L'impression du tube prendra approximatif 3h.


Tube.jpg

En complément (recherche à effectuer) : Le capuchon, du à sa forme arrondie, est agréable au contact stocker le contenu à l'intérieur du tube.


Schema du capuchon.jpg

Le capuchon est suffisamment serré pour rester fixé au tube, même maintenu en bas, mais peut être enlevé facilement si l'ajout de poids au tube est souhaité.


Le capuchon.jpg

L'impression du capuchon prends 12-19min (ca dépend du type d'imprimante 3D).


Capuchon tube.jpg

Vous devriez obtenir ce résultat si vous avez suivi les mesures du schéma.


Schema de l anneau.jpg

Les anneaux servent au confort de Jonathan lors de la saisie de cet objet.


Anneaux de mousse.jpg

Le diamètre intérieur est de 21 et le diamètre extérieur est de 29.


Prototype finale.jpg

Voici le prototype final.

Conclusion :

Formulation du problème 2

Saisir des objets légers et larges

Hypothèse 1 :