Supports peda:Club HumanLab

From wikilab
Revision as of 02:06, 29 May 2020 by Lucie (talk | contribs) (Présentation de l'atelier)
Jump to: navigation, search

Présentation de l'atelier

Origine du projet

Cet atelier fait partie du projet pilote expérimental mené au Collège Bellevue à Redon (35). Ce projet mis en oeuvre du 14 janvier 2019 à septembre 2020, est coconstruit par le conseil départemental d'Ille et Vilaine, les collèges sélectionnés et leurs partenaires ainsi que l'association My Human Kit.

Présentation

Le format du Club HumanLab permet à des jeunes avec ou sans handicap de trouver ensemble des solutions d'aides techniques au handicap. Ces ateliers se déroulent sur la base du volontariat sur les temps de permanence ou sur les temps du repas.

Projets réalisés 

Buts du projet

  • Sensibiliser aux problématiques du handicap à travers la mise en place d'ateliers numériques partagés
  • Montrer le potentiel du numérique au service d'un projet permettant de pallier des situations de handicap
  • Eduquer à la fabrication numérique via la modélisation 3D, 2D, la programmation et la documentation
  • Diffusion de la culture FabLab


Compétences

Ces ateliers répondent à une partie des apprentissages liés au Socle commun de connaissances, de compétences et de culture du Ministère de l’Éducation Nationale :
Les langages pour penser et communiquer

  • la langue française
  • langage mathématique, scientifique et informatique
  • langages des arts et du corps

Les méthodes et outils pour apprendre

  • accès à l'information et à la documentation
  • outils numériques
  • conduite de projets individuels et collectifs

Formation de la personne et du citoyen

  • apprentissage de la vie en société, de l'action collective et de la citoyenneté

Les systèmes naturels et les systèmes techniques

  • curiosité et sens de l'observation
  • capacité à résoudre des problèmes

Les représentations du monde et de l'activité humaine

  • interprétation des productions culturelles humaines
  • connaissance du monde social contemporain

Ressources existantes

Durée estimée

Fréquence : au moins une heure par semaine

Le Club peut être ouvert toute l'année. Les projets du club ont des durées variables suivant les difficultés.

Pour 1 heure d'atelier compter 3h de préparation en moyenne.

Equipe encadrante

  • Professeur (encadrement des jeunes)
  • Fabmanager (supervision de l'atelier)
  • Auxiliaire de Vie Scolaire, personnel soignant... (ex : ergothérapeute, pour des solutions plus pertinentes et collectives)

Participants

10 jeunes volontaires

Il faut adapter le nombre de jeune en fonction de leur autonomie et de leur maîtrise des techniques de fabrication numérique. Les freins pour mener ces ateliers sur des groupes volontaires sont l'hétérogénéité des niveaux, les profils manquant d'autonomie, le grand nombre de débutants et l'irrégularité des présences aux ateliers.

L'hétérogénéité du groupe peut-être compensé par la mise en place d’un tutorat de pairs (tutorat des jeunes entre-eux). Le tutorat de pairs ne peut être forcé au risque de refréner les appétences de certains jeunes pour la fabrication numérique ou de mettre mal à l'aise certains jeunes. Il se fait en suggérant aux élèves de s'entre-aider sur de courtes tâches au début. Si la relation de tutorat s’établit, alors il est à ce moment possible de compter sur ce type de collaboration entre élèves pour autonomiser plus de jeunes.

Les profils manquant d'autonomie bénéficient particulièrement des activités guidées, pas à pas. Proposer différents projets ou tâches avec plus ou moins de directives permet aux moins autonomes de ne pas être perdus et aux plus autonomes de développer leurs initiatives.

Si un grand nombre de jeunes est débutant, de petits exercices de prise en main de certain logiciels correspondants à leurs projet permettent d'autonomiser les jeunes vis à vis de certaines techniques et de former le personnel encadrant. Autonomiser les jeunes permet au fabmanager de venir en aide sur des problématiques plus spécifiques et individuelles et d'engager des projets plus exigeants.

La régularité des présences s'organise auprès de la direction. Un simple report des absents auprès de la vie scolaire permet aux élèves de prendre au sérieux leur engagement. De façon à être clair avec les élèves il est possible de leur demander de s'engager sur un nombre de séances ou la finalisation d'un projet.

Outils

Séance de lancement 1 - Présentation de My Human Kit et du mouvement Maker

  • ordinateur
  • vidéo-projecteur
  • projets réalisés à manipuler (prothèses imprimées en 3D, fauteuil roulant OpenWoodChair, manette de jeu vidéo adaptée...)
  • outils Maker (carte arduino, imprimante 3D, fer à souder...)

Séance de lancement 2 - Idéation

  • ordinateur
  • vidéo-projecteur
  • notes repositionnables
  • tableau

Séances suivantes

  • ordinateurs à disposition des élèves équipés des logiciels suivants :
  • logiciel de modélisation 3D (ex : TinkerCAD, Sketchup, Fusion3D, FreeCAD...)
  • logiciel de programmation (ex : arduino, ardubloc education, mBlock...)
  • logiciel de dessin assisté par ordinateur (ex : Inkscape...)
  • logiciel de traitement du son (ex : audacity...)
  • Fer à souder
  • imprimante 3D
  • un multimètre
  • un réglet
  • un pied à coulisse
  • des pinces plates
  • des pinces coupantes
  • différentes clefs et tournevis
  • un pistolet à colle
  • des ciseaux


Matériel

  • filament pour imprimante 3D
  • colle cyanoacrylate
  • bâton de colle à chaud
  • ruban adhésif isolant
  • ruban adhésif toilé
  • étain
  • visserie
  • colliers de serrage
  • papier
  • crayon

Coût

Les projets choisis peuvent s'adapter aux contraintes de matériels et d'outils disponibles pour en limiter le coût.


Déroulé des séances

Rencontres entre professionnels

Ce type d'atelier peut lier différentes structures et acteurs ayant chacun des objectifs distincts. La mise en route des projets passe par le respect des objectifs de chacun et la mise en évidence des points de convergence. La définition du besoin commence par une extrême attention aux demandes, aux désirs, aux motivations et aux compétences des différents acteurs et des jeunes pour proposer un projet correctement dimensionné. Des séances d’idéation avec les professionnels peuvent permettre de révéler des besoins et de lancer des projets.

L’objectif de socialisation des différents publics autour du numérique doit être pensé en fonction des différents handicaps (mentaux, cognitifs et moteurs) en assurant à chacun des enseignements stimulants.

Séance de lancement 1 - Présentation de My Human Kit et du mouvement Maker

Présenter le dispositif aux jeunes au sein des différentes structures (collège, IME, IEM...)


Séance de lancement 2 - Idéation

Cette séance d'idéation avec des jeunes en situation de handicap permet d'identifier des problématiques et d’imaginer des solutions liées à leurs handicaps. Cette séance est réservée aux jeunes en situation de handicap pour qu'ils aient le temps de se positionner comme acteurs et pour que les propositions d'aides techniques viennent d'eux.

Les jeunes écrivent sur des post-it leurs problèmes et/ou solutions aux questions suivantes :

Qu'est ce qui pourrait faciliter ma vie ?
Qu'est ce qui pourrait me rendre joyeux ou rendre joyeux les autres ?
Qu'est-ce qui pourrait faire du bien aux autres et à moi ?
Comment je pourrais améliorer la vie du collège ?
Comment je peux participer à améliorer le monde entier ?

Les jeunes utilisent un post-it par réponse. A chaque post-it rédigé, l'animateur le colle au mur et le lit à voix haute. Ils peuvent écrire autant d'idées qu'ils le souhaitent. A chaque nouvelle question on change de couleurs de post-it. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.:En fin de séance on peut discuter ensemble des idées, les regrouper. Il ne faut pas oublier de faire une photo du tableau final. Ensuite nous leur proposons de continuer à réfléchir à de nouvelles idées à la fabrication...


Préparation de la séance suivante

  • Faire un point avec les encadrants sur l’intérêt des jeunes pour cet atelier
  • Faire le point sur les différentes idées
  • Sélectionner les plus simples à réaliser dans un premier temps
  • Préparer un projet simple et collaboratif à mettre en œuvre ensemble dès la prochaine séance (ex: Jeu Vidéo Collaboratif)

Séance Suivante

Tous les jeunes volontaires sont présents.

Présenter les projets à fabriquer ensemble pour cette séance

  • On réfléchit collectivement aux solutions à apporter aux problèmes sélectionnés :
  • On parle précisement du problème
  • On propose oralement ou on dessine des solutions
  • On va voir sur internet ce qui existe déjà