Projets:Dedo’s El Saty

From wikilab
Jump to: navigation, search

Description du projet

L’objectif de ce projet est de fabriquer une prothèse de main permettant de prendre un objet ou d’effectuer des tâches du quotidien.

  • Cas d’usage professionnel : utilisation d’un clavier, etc.
  • Cas d’usage personnel : la cuisine, l’habillage, etc.

Mots clés : prosthetic, wrist, splint, orthosis, exoskeleton, exosquelette, fingers et 3D printer.

Cahier des charges

Objectifs

  • Fabrication de support pour les deux doigts
  • Réaliser la fonction pince entre le pouce et l’index
  • Système « gant » lié avec le poignet
  • Lavable
  • Confortable et esthétique
  • Facilement mettable et enlevable
  • Doit pouvoir utiliser sans forcer

Contraintes

  • Limitation de la zone d’ouverture de la main
  • Manque d'appui pour poser une prothèse
  • Manque de force de préhension (index)

Analyse de l'existant

Equipe

  • Saty : porteuse du projet
  • Gaël : moulage et conception 3D
  • Gaëtan : scanner 3D et conception 3D
  • Anne Sophie : conception cuir

Matériel nécessaire

Moulage

  • Alginate
  • Plâtre
  • Easy-Plast

Imprimantes 3D

  • Bicéphale

Scanner 3D

  • Sense 2
  • Einscan

Étapes de fabrication

Moulage

Tutoriel moulage d’une main :


PROCESS

  • Alginate
  • Eau à 30°
  • Casserole
  • Plaque chauffante
  • Fouet
  • Coffrage pouvant être découpé en longueur de haut en bas (bouteille plastique)
  • Scotch ruban
  • Cutter
  • Plâtre
  • Option : fil de fer


Mouler une main par immersion.

  • Réaliser un coffrage : par exemple, avec une bouteille plastique coupée en 2 et scotchée sur la coupe.
  • La main devra rester immobile entre 5 et 10 minutes. Vérifier la position et le confort de la personne (attention à ce que le poignet soit droit).
  • Chauffer l’eau. Plus elle sera chaude, plus la prise sera courte. Dans notre cas, pour le moulage d’une main, nous chauffons l’eau à 30°, le temps de la prise sera donc plus long (nous ne souhaitons pas brûler la main de la personne).
  • Préparer l'alginate avec 1 volume d’alginate pour 8 volumes d’eau. Commencer par doser l’alginate, rajouter l’eau, puis mélanger énergiquement avec un fouet.
  • Verser dans le coffrage, masser la main avec la préparation puis l’immerger dans l'alginate jusqu'à toucher le fond et remonter d'un centimètre.
  • Après quelques minutes (10 minutes), l'alginate prendra en gel, il sera facile de retirer la main en laissant rentrer de l'air. Décoller progressivement le poignet puis les doigts les uns après les autres, enfin tirer en rapprochant le pouce du petit doigt pour extraire la main sans endommager l'empreinte.
  • Laisser le moule en alginate durcir pendant 15 min.
  • Préparation du plâtre : pour connaître la quantité exacte de plâtre, remplir le moule d’eau au ras bord, récupérer l’eau et ajouter le plâtre pour obtenir un mélange de préférence liquide.
  • Le moule en plâtre : faire couler une 1ère fois le plâtre, secouer pour enlever les bulles d’air, retirer le plâtre en s’assurant qu'il a bien tapissé toute la surface de la main, remplir de plâtre une nouvelle fois le moule doucement pour ne pas rajouter de bulle d’air et toujours tapoter le coffrage.

(On peut à ce moment ajouter un fil de fer par exemple pour consolider le moulage !)

  • Séchage : laisser le plâtre durcir 1 heure.

L’usage du moule est unique, il faudra pré-découper le moule en alginate au cutter, et retirer délicatement l’alginate.

Et voilà, laisser sécher pendant 24 heures la main en plâtre. 


Lien d'une vidéo de Marc Duquesnoy : Moulage d'une main a l'alginate

Lien d'une vidéo main en plâtre :

Numérisation 3D

1) Essai N°1: scan avec smartphone

Les gommettes ont crées de la matière sur la main et il y a un manque de précision.

2) Essai N°2: scan avec appareil photo

Première série

  • Prise en photo de la main avec un CANON EOS 602.
  • I a fallu 4 sources de lumière pour enlever les ombres
  • 1 plateau tournant avec un disque 360°
  • 4 séries de 64 photos. Prise à 5 degrés en tournant le plateau
  • 1 série de 64 photos . Prise de 65degrés en tournant le plateau

Deuxième série

  • 1 série de 64 photos
  • Prise de 5 ° en tournant le plateau
  • Elévation graduelle des prises de vues verticalement d'environ 15 à 20 degrés

3) Numérisation du poignet

Importer les photos sur le logiciel RECAP pro. In ne prend que 100 photos.

Le résultat est satisfaisant, sur les 276 photos, le choix des 100 photos étaient très important. Le rendu est à améliorer.

Modélisation 3D

Impression 3D

Coût

  • Plastique consommé :
  • Alginate :
  • Plâtre :