Projets:Bracelet multifonction agenesie

From wikilab
Jump to: navigation, search

Description du projet

Réaliser un bracelet multi fonction pour agénésie partielle de la main, afin de venir y connecter des outils de la vie quotidienne (brosse à dent, fourchette etc.)

Liens utiles

Cahier des charges

Analyse de l'existant

Il n'existe pas de solution dans le commerce.

Equipe (Porteur de projet et contributeurs)

  • Porteur de projet : Solène
  • Contributeurs : Yves , Gaël
  • Animateur (coordinateur du projet) : Solène
  • Fabmanager référent :Delphine
  • Responsable de documentation

Matériel nécessaire

Outils nécessaires

Coût

Délai estimé

Fichiers source

Etapes de fabrication pas à pas

1 - Moulage

Tutoriel moulage d’une main :


PROCESS

  • Alginate
  • Eau à 30°
  • Casserole
  • Plaque chauffante
  • Fouet
  • Coffrage pouvant être découpé en longueur de haut en bas (bouteille plastique)
  • Scotch ruban
  • Cutter
  • Plâtre
  • Option : fil de fer


Mouler une main par immersion.

  • Réaliser un coffrage : par exemple, avec une bouteille plastique coupée en 2 et scotchée sur la coupe.
  • La main devra rester immobile entre 5 et 10 minutes. Vérifier la position et le confort de la personne (attention à ce que le poignet soit droit).
  • Chauffer l’eau. Plus elle sera chaude, plus la prise sera courte. Dans notre cas, pour le moulage d’une main, nous chauffons l’eau à 30°, le temps de la prise sera donc plus long (nous ne souhaitons pas brûler la main de la personne).
  • Préparer l'alginate avec 1 volume d’alginate pour 8 volumes d’eau. Commencer par doser l’alginate, rajouter l’eau, puis mélanger énergiquement avec un fouet.
  • Verser dans le coffrage, masser la main avec la préparation puis l’immerger dans l'alginate jusqu'à toucher le fond et remonter d'un centimètre.
  • Après quelques minutes (10 minutes), l'alginate prendra en gel, il sera facile de retirer la main en laissant rentrer de l'air. Décoller progressivement le poignet puis les doigts les uns après les autres, enfin tirer en rapprochant le pouce du petit doigt pour extraire la main sans endommager l'empreinte.
  • Laisser le moule en alginate durcir pendant 15 min.
  • Préparation du plâtre : pour connaître la quantité exacte de plâtre, remplir le moule d’eau au ras bord, récupérer l’eau et ajouter le plâtre pour obtenir un mélange de préférence liquide.
  • Le moule en plâtre : faire couler une 1ère fois le plâtre, secouer pour enlever les bulles d’air, retirer le plâtre en s’assurant qu'il a bien tapissé toute la surface de la main, remplir de plâtre une nouvelle fois le moule doucement pour ne pas rajouter de bulle d’air et toujours tapoter le coffrage.

(On peut à ce moment ajouter un fil de fer par exemple pour consolider le moulage !)

  • Séchage : laisser le plâtre durcir 1 heure.

L’usage du moule est unique, il faudra pré-découper le moule en alginate au cutter, et retirer délicatement l’alginate. Lien d'une vidéo de Marc Duquesnoy : Moulage d'une main a l'alginate.

Comment ré-utiliser de l'alginate ?


Durée de fabrication du prototype final

Journal de bord

Date: 27/01/2019

Design d'une première version par Yves. Le socle (carré vert) est une pièce temporaire en attendant d'avoir cousu le gant simplement pour tester la validité fonctionnelle.

Date: 16/02/2019

Design de la 2e version par Yves.

Date: 21/02/2019

Scan du bras réalisé par Harm

Réunion

Membres présents

  • Yves
  • Solène
  • Gael
  • delphine
  • Empreinte avec moulage en plâtre de la main de Solène pour tester les mesures même quand Solène n'est pas là
  • Premier prototype (v1, v2) de Yves modélisé en 3D
  • Dimensions max de la pièce qui peut se serrer sur le protoype, largeur 1,5cm, et 1 cm de haut,
  • Yves: la grosse question:comment on fait le manchon, quelle dimension, où il se fixe ?
  • Manchon à faire en plastique thermoformable (orthoprothèse) ou orthèse de poignet souple sur laquelle on viendrait coudre une plaque


Mission Gaël
  • Faire un scan 3D du moule de la main en testant deux techniques : ipad et photogramétrie (logiciel autodesk)

Mission Delphine

  • demander ipad à Nico (check David) pour Gaël (scan 3D)
  • commande bracelet amazon

Date: 06/03/2018

Scan 3D du moulage de la main réalisé par Gaël avec :

  • Ipad
  • Module externe à ajouter sur l'ipad: structure sensor
  • Appli "Scanner 3D"

Attention car à l'export au format obj, les dimensions ne sont pas respectées (il faut donc redimensionner dans Cura pour l'impression)


Journal de bord

Le gant cousu

La pièce bleue est le raccord fixe qui se fixe sur le gant gopro, qui est la pièce pivot qui permet la rotation du dispositif. Solene gant.jpg

Prothèse poignet gopro V2 par Yves 31/03/2019

Images

Prot v2 1 ray1.jpg Prot v2 1 ray2.jpg

Prothèse poignet gopro V2 :05/04/2019


fichier source freecad

fichier freecad de la prothèse

Les fichiers stl

Fichiers STL à imprimer

Prothèse poignet gopro V2.1 : fin avril 2019

Note de version

La v2_1 est une adaptation de la V_2 qui consiste à remplacer la base fixe (pièce carrée sous la pièce cylindrique avec la gorge (réa)) par une base adaptable à un support de caméra Gopro. Les autres pièces sont identiques à la V_2.

Documentation complète

Documentation de la prothèse poignet gopro v2.1

Fichiers source

Fichiers STL à imprimer

Tous les fichiers sources:STL, note de version, fichier freecad, images, et pdf d'explication pas à pas

Version allégée de Yves : prothèse poignet Dexter V3: 15/06/2019

Cette version vient compléter le projet de prothèse de poignet v.2.1 gopro précédemment développé. A l'usage, le projet 2.1 gopro s'avère trop lourd et pour utiliser de petits objets et il est incommode à utiliser sur de longues périodes d'autant plus que la personne souffre de tendinite du poignet. D'où l'idée de rechercher une solution plus légère.Ce projet dexter est donc beaucoup plus léger (la pince porte objets seule pèse 30 g.) Il est destiné à un usage sur la paume de la main (à l'inverse du projet gopro porté sur le dos de la main. Sa réalisation est assez facile puisqu'il s'agit d'utiliser une petite pince de bricolage Dexter de 75mmà 1,30€ trouvée chez Leroy Merlin sur laquelle on remplace les mors par des pièces imprimées en 3D.On remplace aussi son axe par un boulon M4 muni d'un écrou papillon pour son serrage sur une pièce support perforée de trous et destinée à être cousue sur une bande de tissu fermée par un velcro sur la main et le poignet. La pince porte objets est orientable sur 360°.L'intérieur des mors est recouvert d'une couche de néoprène de 1mm pour éviter que les objets puissent glisser malgré le serrage assez puissant.

Documentation de la prothèse poignet Dexter V3

700

Support universel autre approche par Yves : septembre 2019

Ce projet s'inscrit dans la recherche visant à permettre à une personne atteinte d'une agénésie de la main de pouvoir manipuler de petits objets usuels (crayon, pinceau, couteau, brosse à dents,...etc). Il est complémentaire du projet de modélisation d'une coque impimée en 3d à partir d'un scan de la main.Toutes les versions précédentes imposaient de presser un levier ou de serrer une pince avec une certaine force. Cette version vise à s'affranchir de cet effort par un système à cliquet plus rapide et facilement manipulable sans effort.Mais à l'inverse des versions précédentes pour lesquelles n'importe quel objet entrant dans les dimensions imposées pouvait être saisi sans préparation de celui-ci, cette version impose d'avoir une pièce (fourreau) solidaire de l'objet à utiliser.

Documentation du support universel V2.3

Fichiers source à imprimer

Fichiers STL à imprimer

Fichier source freecad

Télécharger le fichier Freecad modifiable du support universel

Télécharger le fichier Freecad modifiable de la coque du support universel

Support univ 2-3 img10.jpeg

Coque (gantelet) en deux parties proposé par Jean-Pierre et Gaël, septembre 2019

Une autre piste explorée est de diviser la coque en deux parties et de l'assembler avec un système de sangle ou de scratch. Cette première version présente des défauts: la forme des 6 attaches, l'alignement des 6 attaches mais est un premier jet pour envisager des améliorations : Forme des 2 coques jaune et verte, la grosseur du support de Jean Pierre, l'épaisseur de la coque, créer un squelette de la coque pour que la peau respire, etc........

Description

Le montage permet à l'ustensile mis en place ( brosse à dents, fourchette, couteau...) de le brider dans la position choisie. Ce dernier possède 2 degrés de liberté: une rotation autour de son axe longitudinal plus une 2ème orthogonale au précédent. Le serrage de l'ensemble est fait par pincement, à l'aide d'un bouton crénelé. Les ustensiles utilisés devront être modifiés pour s'insérer dans un tube en alu ( plus une collerette, non présente sur la photo). C'est l'inconvénient de cette solution, mais la modification est facile et permet un réglage aisé et un serrage efficace grâce à la standardisation des manches.

Le montage sera fixé sur une coque qui épouse la forme de la main ( 3 vis à 120 d° dans les 3 petits trous de la pièce jaune). Gael travaille sur la modélisation de cette coque (voir chapitre suivant).

La partie jaune est intégrée directement sur la coque inférieure.La coque supérieure n'est pas nécessaire. Un cuir pourrait être plus approprié.


Assemblage3.JPG Assemblage4.JPG

Visualisation de l'ensemble et les deux parties de la coque


Fichiers source

Fichier STL de la coque inférieure à imprimer sans support (déjà intégré au modèle

Fichier STL de l'interface ustensiles modélisée par Jean-Pierre à installeer sur la coque inférieure


Gantelet Projet Ariane

Ce projet a été poursuivi dans le cadre d'un Fabrikarium en octobre 2019 : Projets:Gantelet

Tutoriels utiles à la création de la coque

Projets:Création_coque3D_avec_MeshMixer

Projets:Augmenter_définition_3D_avec_InstantMesh

Suite après Fabrikarium Ariane (Gaël)

Dans cette nouvelle version, l’intérêt est de commencer à penser à une coque en bi-matière, la fabrication de squelette de forme organique, la fixation entre ces 2 matières. Et à sa méthode de travail. Pour ma part, je travaille avec fusion 360 et Meshmixer, alors que Wing Ahn travaille avec Blender. Ceci n’empêche pas de travailler vers le même but, mais donnera des résultats différents liés aux logiciels utilisé.

Elle se compose du gant en tissu de 2 mm (en rouge), de la coque supérieure en matière flexible (en jaune) et la coque rigide( en bleu).

1.png 2.png

Le gant en rouge est en fabrication, après avoir créé le patron avec Fusion 360 et Pepakura, et le collage en papier, qui a donné de bons résultats, le gant en tissu et en élastique devrait être créé jeudi prochain.

Voici la pièce simplifiée et son patron:

3.png


Pour la fabrication de la coque supérieure en squelette je suis retourné sur Meshmixer, beaucoup plus simple, alors que Fusion demande énormément de travail. La jonction entre la coque rigide et flexible a été réalisée dans fusion 360.

4.png

La coque rigide en bleu, rien de spécial, on sait déjà faire depuis un moment.La jonction est été fabriqué dans Fusion 360.

Voici les 2 pièces assemblées:

5.png

Comme d'habitude, ceci est une version, et non définitive, elle permet de poser le problème afin de l'améliorer et de trouver une méthode de travail.

Les améliorations possible: Améliorer les jonctions entre les 2 parties rigides et flexibles, améliorer le squelette de la partie flexible ( moins de matière par exemple), plus léger. Répartir différemment la ou les parties flexibles ( ex: utiliser le flexible juste pour les parties mobiles).

Ceci est juste le travail sur la coque, il faut eensuite ajouter le support outil, et le contre pouce.

Voici les liens pour visualiser les fichiers en 3d:

Les fichiers 3D en STL

Télécharger les fichiers STL