Projets:Batterie Prothèse chargeurUSB

From wikilab
Jump to: navigation, search

Description du projet

Le projet consiste à réaliser un système de charge standard (micro USB) pour une prothèse de main.

Cahier des charges

- Tester différentes alternatives de batteries/piles

- Valider leur compatibilité avec le modèle actuellement utilisé

- Intégrer les nouveau système sur la prothèse

Analyse de l'existant

Une prothèse "classique" est livrée avec:

- 2 batteries 7,4 V 600 ou 900mAh

- 1 chargeur et ses différents adaptateurs pays

chargeur Ottobock

Equipe (Porteur de projet et contributeurs)

  • Porteur de projet : Nicolas Huchet
  • Contributeurs : Nicolas Huchet, Christian Fromentin, Julien Lebunetel
  • Animateur (coordinateur du projet): Nicolas Huchet
  • Fabmanager référent: Julien Lebunetel
  • Responsable de documentation: Nicolas Huchet

Matériel nécessaire

- 1 batterie 7,4V 600mAh minimum Canon LPE10 ou Duracell DR9967

- 1 chargeur pour la batterie utilisant un port micro USB (5V) pour la recharge. Duracell DR5800

Il existe des batteries pour appareils photos qui sont compatibles en voltage et capacité. Parmis eux, nous avons choisi la Canon LPE10 (équivalent Duracell DR9967) car en plus d'avoir une capacité de 1020 mAH, la batteries est assez plates, donc elle sera discrète une fois intégrée dans la prothèse de l'utilisateur

Duracell DR9967

Outils nécessaires

- Fer à souder + étain

- Pince à dénuder

- Pince coupante

- Tournevis cruciforme

- Tournevis plat

- Scie

- Pistolet à colle

Coût

- 1 batterie 15 euros

- 1 chargeur avec micro USB intégré 25 euros

Délai estimé

entre 2 et 7H

Fichiers source

Etapes de fabrication pas à pas

1ère étape: Démonter le chargeur USB

A l'aide d'un mini tournevis cruciforme, retirer la carte électronique. Cette carte est un rehausseur de tension, elle convertie les 5V en 7,4V.

BoitiermicroUSB1.jpg


BoitierchargeurUSB2.jpg


BoitierchargeurUSB3.jpg


2 ème étape: Démonter et adapter le réceptacle de batterie

A l'aide d'un tournevis plat, démonter le réceptacle, puis, avec une scie, scier les 4 cotés pour rendre le réceptacle moins épais

Boitierbatterie1.jpg
Boitierbatterie2.jpg
Boitierbatterie3.jpg



3ème étape: Souder les composants

Souder les connecteurs du chargeur entre eux sur le PCB

Souder l'ensemble sur les contacts du réceptacle de la batterie d'origine

Dans le cas présenté nous avons prévu de brancher/débrancher le système en rajoutant un connecteur


Soudurcarte1.jpg
Soudurecarte2.jpg
Souduresuremboiturebatterie.jpg


4ème étape: Fixation du sytème sur l'emboiture

Après avoir souder les 2 fils sur le connecteur de l'emboiture ou brancher via le connecteur, coller les éléments sur l’emboîture à l'aide du pistolet à colle

Prothèse + chargeur USB.jpg


5ème étape: Variantes et fun

Comme cette emboiture est équipée d'un poignet démontable (quick wrist disconnector), on peut changer facilement de main:


4hands.jpg


Si on rajoute un support magnétique sur l’emboîture, on peut désormais avoir son smartphone à disposition. Avec des scratch, on peut fixer dessous un power bank à 2 sorties qui permettra donc de recharger le smartphone et la prothèse en même temps.

version Mad Max
PrpothèseMadmax1.jpg


Durée de fabrication du prototype final

Journal de bord

Date: 2019/march/4